Vivre l’instant présent, un pas vers un mieux-être

9 octobre 2019 in Développement personnel et Bien-être



Vivre l’instant présent,  un pas vers un mieux-être

Lorsque l’on tape « Vivre l’instant présent » dans un moteur de recherche, on nous propose de nombreux articles sur le sujet, à travers lesquels on nous explique les bénéfices et comment y parvenir pour conduire à un mieux-être et à moins d’angoisses… C’est un sujet récurrent dans notre quotidien, je souhaite donc vous partager ma vision à travers mon expérience et mon vécu personnel, depuis que je pratique la sophrologie.

Que veut dire « Vivre l’instant présent » ?

En écrivant le titre de cet article, la première question que je me suis posée est la suivante : Que veut dire « Vivre l’instant présent »?

A travers mon vécu et mes ressentis, ce qu’il me vient comme définition personnelle est :

« Vivre l’instant présent » c’est prendre le temps de vivre en toute conscience l’instant t, sans jugement, en étant réceptif à tout ce qui nous parvient.

C’est à dire:

  • Porter attention à nos ressentis internes pour sentir son corps exister dans le moment présent (se sentir : respirer, bouger, frissonner, transpirer… ; repérer et accueillir ses émotions pour leur laisser la place d’exister…)
  • Ralentir et prendre le temps d’observer consciemment son environnement à travers ses 5 sens sans se laisser accaparer par ses pensées de plus en plus présentes

 

Pourquoi « vivre l’instant présent »  est-il important et peut conduire à un mieux-être ?

« Vivre l’instant présent » nous permet d’aller vers un mieux-être car nous restons dans le présent, dans ce que nous sommes en train de vivre.

Si nous sommes pleinement attentif à ce que nous faisons, il n’y aura pas de place pour les regrets ou remords (du passé), ni pour les anticipations liés à la peur de ce qui pourrait arriver (futur). Donc nous sommes moins anxieux ou stressés. Nous ressentons d’autant plus le plaisir si nous faisons quelque chose d’agréable.

Pour nos projets professionnels, « Vivre l’instant présent » nous permet de conscientiser chaque étape franchie, chaque difficulté dépassée pour arriver au but final avec un renforcement de nos capacités, de la confiance en soi et de l’estime de soi.

Cela nous permet également de nous reconnecter à nous même par nos sensations corporelles, émotionnelles et sensorielles afin d’éveiller la conscience de soi.

Comment le faire avec la pratique de la sophrologie ?

Dans toute séance de sophrologie, nous vivons l’instant présent, tout au long de la pratique, en invitant à porter attention et accueillir, en conscience et sans jugement, nos sensations corporelles, nos ressentis  pendant et après chaque exercice pour les intégrer en nous.

La notion de « non jugement » a toute son importance en sophrologie et pour « vivre l’instant présent » car elle permet d’être juste dans l’expérience telle qu’on la vie sur l’instant, sans interprétation ni analyse qui peut parfois nous plonger dans nos souvenirs ou nos préoccupations futurs et donc nous rendre anxieux.

C’est apprendre à porter un nouveau regard plus ouvert sur ce que l’on est en train de vivre ou observer comme si c’était la première fois, en faisant abstraction de nos connaissances et en laissant émerger  à notre conscience ce que l’on perçoit à l’état brut dans l’expérience.

C’est finalement se limiter à la description sans interprétation, comme un enfant qui explore un objet inconnu.

Chaque même expérience ou même geste effectué, étant différent car vécu à un moment différent, peut laisser place à de nouvelles sensations, de nouveaux détails (couleur, lumières, objets, expressions de visages de ses proches…) que l’on n’avait jamais remarqué auparavant et qui peut changer notre perception.

En sophrologie, ce nouveau regard porte le nom de regard phénoménologue.

Ainsi, s’exercer à prendre ce regard phénoménologue au quotidien nous permet de rester dans l’instant présent et peut nous aider à dépasser certaines premières mauvaises expériences ou fausses croyances et donc se libérer de certaines appréhensions liées à notre passé. (Par ex : redécouvrir un aliment détesté enfant que l’on finit par aimer adulte…)

En conclusion, « Vivre l’instant présent » peut nous conduire à un mieux-être car cela nous permet de ralentir le rythme, de rester connecté à soi et à l’autre sur le  « ici et maintenant » où les remords et peurs par anticipation n’existent pas et où l’on peut suspendre le jugement qui nous empêche de nous dépasser.

Je finis cet article en vous partageant un exercice simple que j’effectue tous les jours le matin en me réveillant et qui me permet de vivre l’instant présent tel que je vous l’ai décrit et donc de bien débuter ma journée:

Quand j’ouvre les volets le matin, avec mes cinq sens en éveil et sans jugement:

  • je prends le temps d’observer la lumière, les couleurs.
  • Je prends le temps d’écouter les oiseaux chanter.
  • Je prends le temps de sentir le soleil me réchauffer la peau ou le froid me dynamiser le visage.
  • Je prends le temps de sentir l’odeur de l’herbe mouillée, le feu de cheminée.
  • Je prends le temps de goûter l’air frais à chaque respiration

…en portant attention et en accueillant toutes mes nouvelles sensations internes.

Pour aller plus loin je vous conseille de lire : Le pouvoir du moment présent d’Eckhart TOLLE.

Par Kahina Vilet,

  1. C’est bien de nous rappeller l’importance de l’instant présent!! Je l’oublie bien souvent! Merci pour ce rappel. Les méthodes que tu proposes sont super!!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

4 × un =